AGENDA AUTOMNAL : PETITES IDÉES FESTIVES, CULTURELLES ET ENGAGÉES TRÈS BORDELAISES

Parce que Vin rouge et corne de gazelle croit en l’étreinte festive de l’art, de la culture, de l’engagement et de la pensée, voici une petite sélection absolument non-exhaustive et résolument réconfortante des événements bordelais qui rendent heureux. Avec, bien sûr, un peu dans tous les sens mais jamais n’importe comment, de l’art contemporain, du Maroc, de jolies terrasses, du féminisme, du street art, de l’alternative, de la bonne bouffe, des concerts, de la solidarité, du monde arabe, des conférences, des apéros, de la sociologie, des grenadines, des voyages… pour réfléchir, agir, et savourer. À picorer et explorer sans modération.

 

 

  • aller au théâtre, s’émouvoir de La Hogra (l’oppression subie par un peuple en arabe) de Hamid Ben Mahi au TNBA, 21 > 29 NVMBR
  • faire un tour à la superbe expo Expressions Urbaines de l’Institut culturel Bernard Magrez (avec notamment des œuvres de Jef Aérosol, qui avait raconté à Vin rouge et corne de gazelle son expérience d’artiste urbain au Maroc il y a quelques mois)
  • aller donner son sang ou devenir veilleur de vie
  • trouver des trésors à Emmaüs
  • prendre le bus de l’art contemporain pour une visite décalée des lieux de culture bordelais
  • bosser son arabe dialectal sur une jolie terrasse de la place du Palais 
  • aller jeter un œil à l’expo électrisante du Polarium à Bègles
  • s’inscrire à la course des Anonymes au profit des Restos du Coeur le 14 NVMBR et à la course contre le froid de la Croix Rouge le 15 NVMBR
  • participer aux débats et ateliers des Tribunes de la Presse « L’Europe : la défendre ou la pourfendre ? », avec quelques excellentes réflexions sur le Maroc, 6 > 8 NVMR
  • ne pas louper Les Nuits Magiques, le 24ème Festival international du film d’animation, pour savourer des graphismes inédits et des histoires légères, dramatiques ou militantes, 29 NVMBR > 14 DCMBR
  • boire un petit verre de blanc avec des huîtres après avoir écumé le fantastique marché des Capucins un dimanche matin
  • s’échapper au bord de la mer pour un week-end, rien que pour écouter les vagues avec un chocolat chaud
  • se rendre au lac (plus tellement) secret de Cenon pour admirer le plus beau coucher de soleil de Bordeaux
  • traverser la Garonne en BatCub
  • boire une bière au Chat qui pêche le jeudi soir, pour swinguer au rythme des concerts improvisés
  • arriver en avance aux Rencontres Mollat pour être sûr d’avoir de la place
  • participer au festival Bulles d’Afrique, 25 > 29 NVMBR
  • aimer de tout son coeur l’Université Populaire de Bordeaux, pour son incroyable programme, dont le Marathon des conférences gesticulées (20 > 23 NVMBR), la chaire « Penser le masculin dans une perspective féministe » (13 NVMBR > 8 JNVR), l’atelier « 20 ans de critique des médias » (11 NVMBR)…
  • découvrir les mille projets jubilatoires du Hangar Darwin
  • inviter tes amis à aimer Vin rouge et corne de gazelle (eh, dis)
  • flâner à la Brocante du quartier Saint-Michel
  • partir en week-end dans une capitale européenne (Vin rouge et corne de gazelle vous raconte bientôt ses échappées belles automnales à Barcelone et Milan)
  • harceler ta bibliothèque universitaire pour qu’elle s’abonne à RUKH et NOOR
  • faire le tour des quais du pont de Pierre au pont Chaban à la tombée du jour en rollers ou à vélo
  • aller explorer la campagne bordelaise en mobylette
  • tester les apéroboats sur la terrasse de l’iBoat avant qu’il ne fasse trop froid
  • se régaler des merveilleux, incroyables, formidables A.O.C. DE L’ÉGALITÉ 2014 , 22 NVMBR > 13 DCMBR
  • craquer et prendre l’avion direction Casablanca (eh, dis)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *